Le nez dans le ruisseau

l'Ile de St-Pierre© Jacques Laruelle, L’Ile de St-Pierre, décembre 2014

À la suite d’une rencontre au début des années 2000 entre François Lagarde des éditions Hors Oeil et la réalisatrice Christine Baudillon avec le poète-philosophe Philippe Lacoue-Labarthe (1940-2007), ils se décident à tourner sur les lieux des auteurs qui ont pu compter pour ce dernier et sa pensée. Commence alors « un voyage visionnaire » sur les chemins européens avec Iena pour Hegel, Sils-Maria pour Nietzche, Tübingen pour Hölderlin etc… Manière de chercher des « dormances » mais aussi faire « don d’un poème à travers un film » ; un premier film sera tourné en hommage au poème Andenken de Hölderin écrit entre 1803 et 1805 après un séjour à Bordeaux et un second Entretiens à l’Ile St Pierre où il est question de son hôte le plus célèbre, Jean-Jacques Rousseau. La mort de Philippe Lacoue-Labarthe en 2007 viendra mettre malheureusement un point final à ces pérégrinations intellectuelles. Reste de beaux moments d’échange et d’amitié entre Jean-Christophe Bailly et Philippe Lacoue-Labarthe comme dans l’extrait suivant.  (suite…)

Classé dans: 2.10 Littérature française

Poster un commentaire

On n’est pas des indiens c’est dommage

Indiens© Guy le Querrec, Sur la piste de Big Foot

Avec son visage émacié et sa fine barbe, on pourrait le prendre facilement pour le frère jumeau d’Ezra Pound – lequel qualifiait Jaime de Angulo d’ « Ovide américain ». Jaime de Angulo est un drôle de personnage comme seuls les Etats-Unis savent en accoucher. Né en 1887 à Paris dans une famille d’aristocrates espagnols, il part vers les Etats-Unis au début du XXème siècle et c’est là-bas que Jaime de Angulo devient cow-boy et s’éprend des cultures indiennes en train de péricliter dans le Nord de la Californie. (suite…)

Classé dans: 8.20 Littérature américaine, VARIA

Poster un commentaire

Cantiques

قلتُ لهم سأكتبُ يوماً عنكِ هذه القصيدة
(أنسي الحاج، العاصفة)

Olivier Thebaud

 

La littérature arabe tiendra cette année une place d’honneur au 28ème Salon du livre de Genève. Encore reste-t-il à lui rendre l’honneur qui lui est dû, ce que nous promet l’excellente programmation des rencontres et des lectures qui se tiendront au Pavillon des cultures arabes. Nous nous réjouissons tout particulièrement d’entendre les hommages qui y seront rendus à trois des plus grands poètes arabes du 20ème siècle : Muhammad al-Maghut, Unsi al-Hajj et Mahmoud Darwich. (suite…)

Classé dans: 3.27 Littérature arabe

Poster un commentaire


Suivez notre Blog par email




Derniers articles


Archives


Catégories