Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
Journal du journal de La Construction
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC
En résidence
Journal du journal de La Construction, par PERRINE LE QUERREC

Nous vous attendions

1636_001

Hassan Massoudy, Le chemin d’un calligraphe, Paris, Phébus, 1991

Tant de poètes arabes restent méconnus en Occident faute de traducteurs et d’éditeurs pour diffuser leurs œuvres. Saluons donc la parution récente de quelques ouvrages qui viennent combler ce manque, car l’on entend souvent parler du monde arabe de nos jours – mais peu de ce qui a fait et continue de faire sa grandeur et sa plus essentielle richesse. La place qu’y occupe la poésie depuis l’âge classique est telle pourtant que l’omettre reviendrait à vider l’arbre de sa sève. Il est difficile pour nous d’imaginer qu’une nation puisse encore trouver sa subsistance dans les paroles du poète et que certains vers puissent encore soulever les foules, brûlant sur les lèvres de toutes les générations. Dans un très beau texte devenu récemment (bien que partiellement) accessible en français [1], le poète syrien Nizar Qabbani (1923-1998) écrit :

(suite…)

Classé dans: 3.27 Littérature arabe

Poster un commentaire

Quand le lieu guérira

Ici, Adam se souvient de sa glaise.
Mahmoud Darwich

Viens me voir là-bas, mets de gros souliers, parce que je
t’emmènerai dans des terrains pleins de cailloux et d’argile.
Jabra Ibrahim Jabra

 SR 1

©Sophie Ristelhueber, WB # 6 (2005)

Sans doute la Cisjordanie n’avait-elle jamais été photographiée comme elle le fut par Sophie Ristelhueber durant les deux séjours qu’elle y effectua, en novembre 2003 et février 2004. L’artiste, qui s’attache depuis trente ans « aux désordres de lieux traversés par des événements majeurs » (la guerre civile à Beyrouth, la première guerre du Golfe, les conflits balkaniques, l’Irak), revenait dans une interview sur la genèse de son œuvre réalisée en Cisjordanie : (suite…)

Classé dans: 3.27 Littérature arabe, VARIA

Poster un commentaire

Entre-deux

Entre deux©Shakir Hassan al-Said

Entre deux fleuves, l’Iraq dans les poèmes de ceux qui l’ont quittée. Les textes des trois auteurs qui suivent sont extraits de deux livres symétriques : Nés à Bagdad (Éd. Stavit) et Bagdad-Jérusalem : à la lisière de l’incendie (Éd. B. Doucey). Deux livres à deux voix, où celle de Ronny Someck, en hébreu, alterne avec les voix de Abd al-Qadir al-Janabi et de Salah al-Hamdani, en arabe.

(suite…)

Classé dans: 3.23 Littérature hébraïque, 3.27 Littérature arabe

Poster un commentaire

Cantiques

قلتُ لهم سأكتبُ يوماً عنكِ هذه القصيدة
(أنسي الحاج، العاصفة)

Olivier Thebaud

 

La littérature arabe tiendra cette année une place d’honneur au 28ème Salon du livre de Genève. Encore reste-t-il à lui rendre l’honneur qui lui est dû, ce que nous promet l’excellente programmation des rencontres et des lectures qui se tiendront au Pavillon des cultures arabes. Nous nous réjouissons tout particulièrement d’entendre les hommages qui y seront rendus à trois des plus grands poètes arabes du 20ème siècle : Muhammad al-Maghut, Unsi al-Hajj et Mahmoud Darwich. (suite…)

Classé dans: 3.27 Littérature arabe

Poster un commentaire

Qui cherche sera trouvé

Anna Puig Rosado, 2000

Le 12 février 2014, le prix Saif Ghobash Banipal Arabic Literary Translation [1] récompensait William Maynard Hutchins pour sa traduction anglaise du roman de Wajdî al-Ahdal, Bilâd bilâ Samâ’, publié à Sanaa en 2008. Après le scandale que causa au Yémen la publication de son premier roman [2], cet « enfant terrible de la littérature yéménite [3] » nous offre une nouvelle satire de la société yéménite sous la forme d’un polar fantastique. (suite…)

Classé dans: 3.27 Littérature arabe

Poster un commentaire


Suivez notre Blog par email




Derniers articles


Archives


Catégories